Track & Traces

… Rien n'est stable dans l'univers : tout varie, tout n'offre qu'une image passagère. Le temps lui-même roule comme un fleuve dans sa course éternelle. Le fleuve rapide et l'heure légère ne peuvent l'arrêter. Mais, comme le flot presse le flot, chassant celui qui le précède, et chassé par celui qui le suit, ainsi les moments s'écoulent, se succèdent, et sont toujours nouveaux. L'instant qui vient de commencer, n'est plus; celui qui n'était pas encore arrive : tous passent, et se renouvellent sans cesse. (Ovide– Les Metamorphoses)

Track & Traces’ traite de l’éphémère et des traces laissées. C’est un projet global dans lequel je tente de fixer des impressions de ma vie, de les transmettre et de les relativiser. Des impressions de tous les jours, des choses qui m’influencent, qui traduisent l’étonnement, la passion, des lieux, des membres de la famille, leurs maisons et leurs intérieurs, zeitgeist,…Des choses qui laissent des traces et traduisent qui je suis, qui j’étais. Ce n’est pas une biographie, plutôt un ensemble de morceaux du schéma qui façonne ma vie et que je transmets ou laisse derrière moi pour le passant fortuit.

L’information est fragmentée, comme le sont nos souvenirs, et tout reste sujet à interprétation. Le spectateur peut en profiter et s’amuser à découvrir chaque fois un nouvel élément, un nouveau point de vue ou de créer sa propre histoire.


Prologue

La danse et le théâtre forment le premier fil rouge dans mon œuvre. On les trouve dans les séries ‘Trias’ et ‘Histriones’. Ils étaient mes passe-temps favoris depuis ma jeunesse, mais au fil des années la pratique active s’est inévitablement arrêtée. Ils ont néanmoins continué à sommeiller en moi et à laisser des traces. On les retrouve maintenant dans les formes complexes inspirées des costumes du ballet Triadic mythique de Oscar Schlemmer au début de 20ième siècle. Ce ballet ne peut être joué qu’une fois tous les cinquante ans. La dernière représentation de 1988 m’a laissé une impression incroyable.

Le ballet Triadique joue avec les formes, l’équilibre, la couleur, mais aussi avec le mouvement et le décor. Et ces éléments sont aussi très présents dans mon œuvre. Il est ainsi important de comprendre que le décor n’est pas juste de la ‘décoration’ mais qu’il participe à donner une signification à l’ensemble, tout comme le décor d’une pièce de théâtre participe à l’atmosphère, le contenu et l’interprétation de la pièce de théâtre. Tous ces éléments ont constitué la base pour la série ‘Trias’.

La danse ni le théâtre se conçoivent sans une salle de théâtre. Cette architecture spécifique, souvent impressionnante et créative ont été l’inspiration pour les œuvres ‘Histriones’. Ces œuvres évoquent l’espace dans lequel l’acteur ou le danseur se déplace et ils ont donc une traduction plus architecturale.

 

Part One : ‘Me, My Family & I’

À travers le processus de création de ‘Trias’ et ‘Histriones’ le projet ‘Me, My Family & I’ a vu le jour, et le fil rouge ‘danse et théâtre’ constitue le point de départ pour un portrait de famille original.

Chaque membre de la famille est représenté par un objet personnalisé à travers un décor construit à partir des photos de famille et de décorations existantes. Les décors sont sciemment découpés en petits fragments, puis assemblés à nouveau. Des fragments des photos de la personne sont mélangés avec des coupures de décorations classiques pour former un collage unique, comme j’ai déjà fait dans mes œuvres antérieurs. Tous les membres de ma famille proche font partie de l’œuvre, mais il faut le regarder attentivement pour les reconnaître.

Les objets sont encadrés par des impressions des détails des décors sur du papier de riz mesurant 1m sur 2m, affichées sur les murs de la salle d’exposition, suggérant ainsi un environnement clos, une maison ?

‘Me, My Family & I’ est ainsi une représentation ludique, quelque peu excentrique et relative de famille. Ce n’est pas un arbre généalogique, ni une photo de famille, plutôt une interprétation personnelle. Les membres de la famille existent ou ont existé. Consciemment ou pas, ils ont laissé des traces physiques et psychiques en passant et agissant dans mon univers.

 

Part two : ‘Decades’

Track & Traces, #2, Decades’ s’articule autour de mes souvenirs, regroupés selon les cinq décennies que j’ai vécu au démarrage de mon oeuvre. Il s’agit concrètement de cinq objets céramiques utilisant les formes qui me sont caractéristiques, avec un décor basé sur des photos illustrant aussi bien des évènements personnelles que des évènements importants de l’actualité, qui me sont restés en mémoire. Le décor est uniquement constitué de photos, découpées et rassemblées dans des motifs. Des meubles contemporains peints dans un blanc neutre font office de socles. Les détails des objets céramiques sont reflétés dans sept grandes impressions sur du papier de riz, reliés par une longue bande de photos, formant ainsi une chronologie abstraite.

Chacun des cinq objets couvre une décennie, des années 60 à nos jours.
Des fragments des photos de la période concernée sont élaborés dans des motifs. Ces fragments traitent parfois de petites choses, comme ma préférence pour les histoires de ‘Martine’ comme petite fille dans les années 60, à côté des évènements marquants de l’époque comme ‘l’incendie du Bon Marché’, dont je me rappelle encore l’odeur de brûlé.

A travers les décennies apparaissent des thèmes comme la disparition de l’influence de l’éducation catholique, les conséquences des années soixante, dont nous, les ados de l’époque, profitions pour réclamer notre propre liberté, le développement de nos propres intérêts et la construction de notre propre vie. L’importance et l’influence de notre entourage sur notre vision de la vie, du monde, des choix qu’on fait consciemment ou pas et qui déterminent la suite de notre vie. Des évènements historiques comme la chute du mur ou le 11 septembre et qui ont un impact énorme
sur notre façon de vivre ensemble. Pertes, chagrin aussi bien que nouvelle
vie, convivialité et découvertes,…

‘Decades’, est une promenade contemporaine à travers mon histoire personnelle et notre histoire collective. C’est une rétrospective personnelle sur les cinquante dernières années, une nouvelle interprétation de mes souvenirs, colorée par le temps.

 

Part three: 'Snowlight'

“If there was something roguish and fantastic about the immediate vicinity through which you laboriously made your way, the towering statues of snow-clad Alps, gazing down from the distance, awakened in you feelings of the sublime and holy."
Thomas Mann, ‘The Magic Mountain’

‘Snowlight’, est une histoire autour de ma passion pour les montagnes et la neige.

Dans cet œuvre je tente de saisir la splendeur et la beauté ultime des montagnes enneigées avec des paysages empilés, des couleurs douces glaciales et des fragments d’images. Je vous offre une interprétation extrêmement personnelle de la sensation de liberté totale, de plaisir intense et de perfection de ce miracle enchanteur de la nature.

 

 

Vers portfolio